AccueilLa programmation« Système D-[DAY]. Quand les paysans normands réutilisent le matériel militaire de la seconde guerre mondiale »
09Juin
03Nov.
Evénement

« Système D-[DAY]. Quand les paysans normands réutilisent le matériel militaire de la seconde guerre mondiale »

Nouvelle exposition 2024 pour le 80e anniversaire du Débarquement

A partir du 9 juin, l’exposition « Système D » vous plongera dans une histoire méconnue, pleine d’ingéniosité : celle des paysans normands pendant et après la seconde guerre mondiale.

Affiche expo Système D casque pour récupérer les oeufs

Le quotidien des civils durant la seconde guerre mondiale

Au-delà du célèbre 6 juin 1944 et des parachutages qui ont fait la réputation de Sainte-Mère-Eglise, la ferme-musée questionne la vie des civils dans cette guerre et la période de la Reconstruction qui a suivi.

Durant l’Occupation allemande, les manchois subissent privations, pénuries et rationnement.

A partir de 1944, les civils subissent les bombardements et destructions dus aux combats de du Débarquement et de la Bataille de Normandie.

matériel américain déchargé d'un bateau au port de Cherbourg

Du manque à l’abondance

Une fois libérée, la population découvre des quantités impressionnantes de matériel militaire, notamment américain. La logistique américaine se met en place et les normands découvrent avec émerveillement la modernité de leur équipement.

Le système D comme « débrouille »

Entonnoir à cidre fabriqué à partir d'une bonbonne à oxygène qui équipait les avions de l'armée américaine

Les manchois rencontrent les GI’s, avec lesquels ils troquent du cidre contre du tabac, de l’essence ou encore des vivres.

Après les combats, la population ramasse tout ce qui peut resservir.

C’est ainsi, par exemple, qu’un casque devient une mesure à grain ou un puisoir ; un étui de masque à gaz devient un pot à lait ; un parachute américain devient un chemisier ; une bonbonne à oxygène devient un entonnoir à cidre…

Que nous racontent ces objets, témoins d’une période trouble et douloureuse pour les Normands, qui ont payé un lourd tribut pour la Liberté ?

Et aujourd’hui, quelles traces ce matériel laisse t-il dans le paysage manchois ?

De nos jours, certains éléments militaires sont toujours utilisés ! En effet, dans les champs et fermes 80 ans après le Débarquement, nous pouvons observer divers vestiges y compris à la ferme-musée ! Ouvrez bien les yeux en parcourant la campagne environnante.

Un espace vidéo diffuse des photos de vestiges militaires utilisés dans les fermes manchoises.

Champ du Cotentin clôturé par du grillage américain et piquets allemands de la seconde guerre mondiale
Champ du Cotentin clôturé par du grillage dit « américain » et piquets allemands de la seconde guerre mondiale

En lien avec cette exposition, la batterie d’Azeville propose un parcours photo « Guerre et prés. Le réemploi du matériel militaire dans le paysage manchois »

Durant l’été, le musée organise des animations en lien avec cette exposition.